Masseur(euse) kinésithérapeute

Code métier : 05I30

Informations générales

Définition :

Élaborer un diagnostic kinésithérapique et des objectifs de soins.
Mettre en œuvre des actes et techniques de soins de rééducation de façon manuelle ou instrumentale dans un but thérapeutique ou non pour favoriser le maintien ou l’amélioration de la santé physique, psychique et sociale et la gestion du handicap.

Autres appellations :

Kinésithérapeute
Masseur
Physiothérapeute (Québec).

Prérequis réglementaires pour exercer le metier :

Diplôme d’État de masseur kinésithérapeute.

Activités

  • Conseil, éducation, prévention et dépistage en kinésithérapie et en santé publique
  • Etudes et recherches dans les domaines en lien avec la kinésithérapie, la rééducation, réadaptation et réhabilitation
  • Examen, recueil de données, d’informations et diagnostic nécessaire à l’intervention du kinésithérapeute
  • Formation et information de nouveaux personnels et de stagiaires
  • Interventions et soins en kinésithérapie
  • Organisation des activités et gestion des ressources
  • Organisation et coordination des soins
  • Veille professionnelle et développement professionnel continu

Savoir-Faire

  • Analyser et faire évoluer sa pratique professionnelle
  • Concevoir et conduire un projet de soins, dans son domaine de compétence
  • Concevoir et conduire une démarche de conseil, d’éducation, de prévention et dépistage en kinésithérapie et en santé publique
  • Conduire une relation dans un contexte d’intervention kinésithérapique
  • Elaborer un diagnostic en kinésithérapie
  • Gérer une structure et ses ressources
  • Informer et former des professionnels et des personnes en formation
  • Mettre en œuvre les activités de rééducation, de réadaptation et de réinsertion dans le domaine de la kinésithérapie
  • Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs
  • Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Communication et relation d’aide Connaissances opérationnelles
Éducation santé Connaissances opérationnelles
Ergonomie Connaissances opérationnelles
Éthique et déontologie professionnelles Connaissances opérationnelles
Kinésithérapie Connaissances approfondies
Médicales générales et/ou scientifiques Connaissances approfondies
Méthodes de recherche en soins Connaissances générales
Psychosociologie du handicap Connaissances opérationnelles
Qualité Connaissances générales
Santé publique Connaissances générales
Sport et techniques sportives Connaissances opérationnelles
Technologies de l’information et de la communication (NTIC) Connaissances générales
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.
  • Connaissances approfondies :
    Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d’acquisition de 2 à 4/ 5 ans.
  • Connaissances générales :
    Connaissances générales propres à un champ. L’étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissances des notions de base, des principaux termes. Savoirs le plus souvent fragmentaires et peu contextualisés. Durée d’acquisition courte de quelques semaines maximum.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Médecins prescripteurs ou consultés pour avis et prescriptions.
Equipe soignante inter-professionnelle pour la coordination des soins.
Services sociaux pour l’orientation des patients.
Psychologues et neuro-psychologues pour avis.
Fournisseurs d’orthopédie médicale et orthoprothésiste pour la fourniture et la pose de matériels.

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Diplôme d’Etat de masseur kinésithérapeute.

Correspondances statutaires éventuelles :

Masseur kinésithérapeute

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Formateur des professionnels de santé
Coordinateur de parcours en santé
Encadrant d’unité de soins et d’activités paramédicales.