Spécialiste clinique

Code métier : XXXX

Informations générales

Définition :

Evaluer les situations cliniques de patients, mettre en œuvre les actions adaptées pour répondre à leurs besoins et les suivre dans le cadre du projet thérapeutique en lien avec l’entourage, les équipes pluridisciplinaires et pluri-professionnelles dans les établissements de santé et en lien avec les réseaux libéraux, hospitalisation à domicile et autres structures.

Autres appellations :

Stomathérapeute
Infirmier en échographie
Technicien en électroencéphalographie (EEG)
Infirmier ressource douleur (Société Française d’Etudes et de Traitements de la Douleur - SFETD)
Infirmier consultant douleur (Collégiale des infirmières consultantes douleur)
Infirmier d’équipe mobile de soins palliatifs
Infirmier d’Unité mobile d’accompagnement de soins palliatifs (UMASP)
Infirmier d’équipe mobile de gériatrie
Educateur de santé.

Spécificités :

Spécialiste clinique en stomathérapie
Spécialiste clinique en échographie
Spécialiste clinique en douleur
Spécialiste clinique en gériatrie
Spécialiste clinique en électroencéphalographie (EEG)
Spécialiste clinique en soins palliatifs
Spécialiste clinique en éducation thérapeutique

Activités

  • Bilan clinique d’un patient, spécifique au domaine (données médicales, examens complémentaires, travail de synthèse…)
  • Conseil et éducation thérapeutiques, relatifs à son domaine d’activité
  • Conseil pédagogique auprès des personnels / utilisateurs / usagers dans son domaine
  • Contrôle et suivi de la qualité et de la sécurité des activités, dans son domaine
  • Élaboration du projet de soins et du plan du traitement du patient, de la personne
  • Établissement / actualisation, organisation et mise en oeuvre de processus, procédures, protocoles, consignes, spécifiques à son domaine d’activité
  • Formation de personnes aux techniques et procédures de son domaine, et à leur application
  • Identification, recensement des besoins et des attentes des patients, spécifiques à son domaine
  • Réalisation d’études et de travaux de recherche dans son domaine
  • Surveillance de l’état de santé des personnes accueillies dans son domaine d’intervention
  • Vérification / contrôle du fonctionnement et essais de matériels, équipements/ des installations spécifiques à son domaine

Savoir-Faire

  • Analyser / évaluer la situation clinique d’une personne, d’un groupe de personnes, relative à son domaine de compétence
  • Concevoir et conduire un projet de soins, dans son domaine de compétence
  • Concevoir, formaliser et adapter des procédures / protocoles / modes opératoires / consignes relatives à son domaine de compétence
  • Conduire un entretien d’aide
  • Définir et mettre en oeuvre les soins et activités thérapeutiques adaptés au patient, relatifs à son domaine de compétence
  • Éduquer, conseiller le patient et son entourage dans le cadre du projet de soins
  • Élaborer et formaliser un diagnostic santé de la personne, relatif à son domaine de compétence
  • Évaluer les pratiques professionnelles de soins dans son domaine de compétence
  • Identifier, analyser, évaluer et prévenir les risques relevant de son domaine, définir les actions correctives/préventives
  • Identifier, évaluer, choisir des matériels, des outils adaptés à la réalisation des activités de son domaine
  • Travailler en équipe / en réseau
  • Utiliser des matériels, des outils de diagnostic, de travail ou/et de contrôle spécifiques à son métier

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Communication et relation d’aide Connaissances approfondies
Éthique et déontologie médicales Connaissances approfondies
Gestion du stress Connaissances opérationnelles
Médicales générales et/ou scientifiques Connaissances approfondies
Méthodes de recherche en soins Connaissances approfondies
Méthodologie d’analyse de situation Connaissances approfondies
Pédagogie Connaissances opérationnelles
Soins Connaissances d’expert
  • Connaissances approfondies :
    Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d’acquisition de 2 à 4/ 5 ans.
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.
  • Connaissances d’expert :
    Connaissances permettant de produire une analyse critique des théories et des principes, de redéfinir des pratiques professionnelles dans un champ ou à l’interface entre des champs différents. Connaissances très contextualisées. Durée d’acquisition de 3 / 5 et plus ans et plus.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Professionnels médicaux (médecins hospitaliers, généralistes, biologistes et pharmaciens…) et personnels non médicaux (infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, diététiciens, assistants sociaux, psychologues…) d’autres secteurs de soins et/ou en ville pour la coordination et le suivi de l’évolution de l’état de santé du patient (réseaux professionnels libéraux, hospitalisation à domicile, autres structures, familles, proches…)
Services prestataires dans les établissements de santé (services bio-médical, techniques, logistiques…) pour assurer le fonctionnement de l’unité spécialisée et/ou du matériel spécialisé.

Correspondances statutaires éventuelles :

Corps des infirmiers en soins généraux et spécialisés de la fonction publique hospitalière – catégorie A
Corps des infirmiers – catégorie B en extinction.
Corps des filières médicotechnique et de rééducation de la fonction publique hospitalière (catégories A, B et B en extinction).

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Encadrant d’unité de soins et d’activités paramédicales
Responsable de secteurs de soins et d’activités paramédicales
Expert en soins infirmiers
Cadre soignant de pôle
Directeur des soins en établissement
Directeur des soins en institut de formation.

Évolution :

Développement des coopérations entre professionnels de santé médicaux et paramédicaux et redéfinition des missions, des procédures de prise en charge et de répartition des responsabilités entre médecins et paramédicaux
Renforcement des protocoles, des procédures de contrôle et de traçabilité des actes
Développement de la qualité et de la prévention des risques évitables liées aux soins
Développement des évaluations des pratiques professionnelles et des revues de morbilités-mortalités
Développement de protocoles de recherches techniques, paracliniques
Renforcement d’une approche systémique dans le cadre de la coordination entre professionnels de santé
Développement des contentieux
Renforcement de la place et de la parole des usagers
Développement des réseaux de soins
Développement de la télétransmission dans les différents secteurs d’activité.

Conséquences majeures sur l’évolution des activités et des compétences

Développement des activités et des compétences liées à la veille technologique et scientifique (acquisition des nouvelles connaissances en pharmacologie, sur le traitement de la douleur…)
Acquisition de compétences en analyse systémique
Maîtrise des connaissances en bureautique et des logiciels dédiés
Développement d’une activité de formation du patient, des proches à la télétransmission à domicile et de compétences en pédagogie des enfants et adultes
Renforcement des activités de contrôle, des connaissances en gestion des risques et des connaissances en droit des usagers
Maîtrise des connaissances en méthodologie et normes qualité dans la spécialité/le domaine concerné
Développement des entretiens et du suivi de l’évolution de l’état de santé du patient par téléphone
Renforcement des connaissances en communication relationnelle et dans l’analyse des besoins du patient (entretiens motivationnels)