Coordinateur (trice) de prélèvement ou de transplantation d’organe

Code métier : 05T20

Informations générales

Définition :

Développer l’activité de transplantation en optimisant qualitativement et quantitativement la collecte de greffons dans son établissement de santé et dans ceux du réseau de santé auquel il est rattaché.

Accueillir et accompagner les proches des donneurs potentiels et garantir auprès d’eux le respect de la volonté du défunt.

Développer la motivation des services partenaires et concevoir et animer des actions de formation des personnels et d’information du public.

Autres appellations :

Infirmier(ère)-coordinateur(trice) des dons d’organes et de tissus
Coordinateur(trice) hospitalier(ère) de prélèvement.

Activités

  • Accueil, accompagnement et suivi des proches des donneurs potentiels d’organes et de tissus
  • Contrôle de conformité des processus et des documents
  • Développement des relations professionnelles avec les correspondants du réseau de prélèvement
  • Elaboration et mise en place de formations pour les personnels et les étudiants hospitaliers
  • Elaboration et mise en place de séances d’informations du public et/ou d’évènements de promotion du don d’organes et de tissus
  • Elaboration et mise en place d’un plan de communication relatif au domaine d’activité
  • Identification et recensement des donneurs potentiels d’organes et/ou de tissus. Suivi des patients cérébro-lésés en état de coma grave
  • Mise en oeuvre d’une démarche de gestion des risques
  • Organisation et gestion des archives (dossiers donneurs) dans les conditions réglementaires
  • Planification des interventions des équipes chirurgicales de prélèvement en liaison avec l’organisation locale du bloc opératoire. Organisation du transport des équipes des greffons Assistance opératoire du médecin préleveur (prélèvement de tissus)
  • Production et exploitation de statistiques relevant de son domaine d’activité
  • Recherche, en collaboration avec le médecin du donneur, d’une éventuelle opposition au prélèvement, accueil et accompagnement des proches
  • Recueil et transmission des données nécessaires à la qualification du donneur potentiel puis à la qualification des greffons en temps réel et en différé (dossier informatisé partagé)
  • Traitement et suivi des évènements indésirables
  • Veille documentaire et réglementaire

Savoir-Faire

  • Accueillir et accompagner les proches d’un donneur potentiel dans un contexte de crise et/ou dans leur processus de deuil.
  • Analyser et adapter sa pratique professionnelle au regard de l’évolution des recommandations
  • Analyser, synthétiser et transmettre des informations permettant la prise en charge d’un donneur potentiel
  • Choisir et évaluer des outils ou méthodes pédagogiques pertinentes
  • Conduire un entretien d’information et de recueil de données avec un groupe de personnes dans un contexte de charge émotionnelle
  • Evaluer, améliorer ses pratiques professionnelles
  • Organiser et coordonner les activités de soins liées au processus opératoire. Réajuster l’organisation de son travail en fonction d’événements indésirables ou imprévus
  • Réajuster l’organisation de son travail en fonction d’événements indésirables ou imprévus
  • Rédiger et mettre en forme des notes, documents et /ou rapports, relatifs à son domaine de compétence
  • S’exprimer en face à face avec un ou plusieurs personnes. S’exprimer en public
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire / en réseau
  • Utiliser les outils bureautiques et les logiciels métier (CRISTAL)

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Bureautique/Technologies information et communication Connaissances générales
Communication et relation d’aide Connaissances approfondies
Droit de la santé (relatif au domaine d’activité) Règles de bonnes pratiques Connaissances approfondies
Éthique et déontologie professionnelles Connaissances opérationnelles
Gestion des risques et vigilances Connaissances opérationnelles
Médicales générales et/ou scientifiques Connaissances opérationnelles
Négociation : méthodes et techniques Connaissances opérationnelles
Organisation et fonctionnement interne de l’établissement Connaissances opérationnelles
Pédagogie Connaissances opérationnelles
Pratiques sociales et rituels funéraires Connaissances approfondies
Psychologie générale Connaissances opérationnelles
Soins infirmiers en anesthésie et réanimation, hygiène hospitalière Connaissances opérationnelles
Techniques et organisation des soins en bloc opératoire Connaissances opérationnelles
  • Connaissances générales :
    Connaissances générales propres à un champ. L’étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissances des notions de base, des principaux termes. Savoirs le plus souvent fragmentaires et peu contextualisés. Durée d’acquisition courte de quelques semaines maximum.
  • Connaissances approfondies :
    Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d’acquisition de 2 à 4/ 5 ans.
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Directeur de l’établissement de santé pour délégation d’interrogation du registre du refus et autorisation de prélèvement.

Le médecin référent de la coordination hospitalière de prélèvement (travail en binôme)
Le médecin en charge du donneur potentiel d’organes et/ou de tissus, les correspondants du service de régulation et d’appui de l’Agence de la biomédecine en cours de prélèvement.

Tous les personnels des services hospitaliers de l’établissement de santé d’affectation et les correspondants médicaux et paramédicaux des établissements du réseau régional de prélèvement pour les actions de formation et information.

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Diplôme d’Etat d’infirmier
Expérience d’au minimum 3 ans dans un secteur hospitalier (Réanimation / SAU /bloc OP)
Parcours de formation professionnelle en cours d’emploi validé par l’Agence de biomédecine

Correspondances statutaires éventuelles :

Infirmier, puéricultrice, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire
Cadre de santé, cadre supérieur de santé (si responsabilité d’équipe et/ou animation de réseau
(Personnel de catégorie A).

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Encadrant d’unité de soins et d’activités paramédicales
Cadre soignant de pôle
Formateur des professionnels de santé.