Conseiller(ère) environnement et développement durable

Code métier : 30I30

Informations générales

Définition :

Définir et piloter la mise en œuvre de la politique et des actions liés à la protection de l’environnement et à l’amélioration du cadre de vie (élimination et recyclage des déchets, qualité de l’air et de l’eau, contrôle des nuisances et du bruit, esthétique, risques…) pour une meilleure maîtrise des impacts environnementaux.

Autres appellations :

Responsable environnement.
Responsable « Hygiène, sécurité, environnement ».
Chargé(e) de mission environnement.
Spécialiste environnement.

Spécificités :

Spécialiste du traitement eau.
spécialiste du traitement air.
spécialiste du traitement amiante.
spécialiste de la gestion des énergies / développement durable / énergies renouvelables.

Activités

  • Contrôle de l’application des règles, procédures, normes et standards, dans son domaine d’activité
  • Définition et mise en oeuvre de la politique spécifique à son domaine d’activité
  • Établissement / actualisation, organisation et mise en oeuvre de processus, procédures, protocoles, consignes, spécifiques à son domaine d’activité
  • Mise en conformité des installations, en application des normes et règlementations en vigueur
  • Organisation, animation et suivi d’activités spécifiques au domaine d’activité
  • Planification des activités / interventions internes/externes, spécifiques au domaine d’activité
  • Réalisation d’études, de travaux de synthèse, relatifs à son domaine d’activité
  • Recensement, identification, analyse et traitement des risques, relatifs au domaine d’activité
  • Suivi des contrôles et des organismes agréés
  • Veille spécifique à son domaine d’activité

Savoir-Faire

  • Argumenter, influencer et convaincre un ou plusieurs interlocuteurs (interne et/ou externe), dans son domaine de compétence
  • Auditer l’état général d’une situation, d’un système, d’une organisation dans son domaine de compétence
  • Concevoir et mettre en oeuvre des changements organisationnels
  • Concevoir et organiser des dispositifs et actions de formation, relatifs à son domaine de compétence
  • Concevoir, formaliser et adapter des procédures / protocoles / modes opératoires / consignes relatives à son domaine de compétence
  • Définir, allouer et optimiser les ressources au regard des priorités, des contraintes et variations externes / internes
  • Définir, conduire et évaluer la politique relative à son domaine de compétence
  • Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives et/ou individuelles
  • Identifier et analyser les évolutions et leurs impacts sur les activités, les systèmes relatifs à son domaine de compétence
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes
  • Prévoir et simuler les conséquences et actions de prévention suite à des incidents critiques, des situations de crise

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Conduite de projet Connaissances générales
Géographie et topographie de l’établissement Connaissances opérationnelles
Gestion de crise Connaissances générales
Hygiène - Sécurité - Environnement Connaissances approfondies
Logiciel dédié au management de la qualité Connaissances générales
Qualité Connaissances opérationnelles
Réglementation environnementale Connaissances opérationnelles
  • Connaissances générales :
    Connaissances générales propres à un champ. L’étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissances des notions de base, des principaux termes. Savoirs le plus souvent fragmentaires et peu contextualisés. Durée d’acquisition courte de quelques semaines maximum.
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.
  • Connaissances approfondies :
    Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d’acquisition de 2 à 4/ 5 ans.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Directions fonctionnelles, services techniques, services de soins pour qu’ils adaptent leurs politiques, leurs pratiques à ces nouvelles dimensions (achats, consommations, maintenance, déchets…).

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Diplôme de niveau 6 dans le domaine.
DUT hygiène sécurité.
Master ou école d’ingénieur dans le domaine (développement durable, qualité, environnement…).

Correspondances statutaires éventuelles :

Technicien supérieur hospitalier.
Ingénieur hospitalier.

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Conseiller en prévention des risques professionnels.
Coordinateur qualité - gestion des risques.