Chargé(e) de la trésorerie et de la dette

Code métier : 45I20

Informations générales

Définition :

Organiser les flux de dépenses et de recettes (encaissement-décaissement), optimiser les délais de paiement et rechercher des sources de financement en relation avec les établissements bancaires.

Autres appellations :

Responsable de la trésorerie/dette.

Activités

  • Contrôle du respect des délais, des dates limites (produits, dossiers, interventions.)
  • Contrôle et suivi du bon déroulement du (des) process spécifique(s) au domaine d’activité
  • Définition et mise en place de mesures correctives dans son domaine d’activité
  • Élaboration, mise en place et exploitation de tableaux de bord spécifiques au domaine d’activité
  • Gestion de la trésorerie et de la dette
  • Gestion des outils bancaires (lignes de trésorerie et emprunts) et gestion dynamique de la dette (mise en concurrence, dépouillement des offres et mise à l’arbitrage)
  • Réalisation d’études, de travaux de synthèse, relatifs à son domaine d’activité
  • Suivi de la liquidation des titres de recettes et des mandats
  • Tenue à jour des données / des fichiers relatifs au domaine d’activité
  • Veille spécifique à son domaine d’activité

Savoir-Faire

  • Analyser des données, des tableaux de bord et justifier des résultats relatifs aux activités de son domaine
  • Analyser un marché, fournisseurs/clients, relatif à son domaine de compétence
  • Argumenter et convaincre avec un ou plusieurs interlocuteurs (interne et externe)
  • Calculer des valeurs relatives aux activités de son domaine
  • Identifier, analyser, prioriser et synthétiser les informations relevant de son domaine d’activité
  • Négocier des prestations, des contrats, des accords avec des interlocuteurs internes/externes
  • Optimiser la trésorerie
  • Utiliser les outils bureautique / Technologie d’Information et de Communication (TIC)

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Analyse financière Connaissances approfondies
Bureautique Connaissances opérationnelles
Communication Connaissances opérationnelles
Comptabilité générale Connaissances opérationnelles
Gestion comptable et budgétaire Connaissances opérationnelles
Logiciel dédié à la gestion de la trésorerie et de la dette Connaissances approfondies
Négociation : méthodes et techniques Connaissances opérationnelles
  • Connaissances approfondies :
    Connaissances théoriques et pratiques approfondies dans un champ donné. Maîtrise des principes fondamentaux du domaine, permettant la modélisation. Une partie de ces connaissances sont des connaissances avancées ou de pointe. Durée d’acquisition de 2 à 4/ 5 ans.
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Directions gestionnaires de comptes, trésorier, pour la collecte d’informations financières.
Banques pour la négociation d’emprunts.
Département d’information médicale et bureau des admissions pour la connaissance du niveau prévisionnel des recettes.

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Niveau 5, 6 ou 7 en comptabilité ou analyse financière.

Correspondances statutaires éventuelles :

Adjoint(e) des cadres hospitaliers.
Attaché(e) d’administration hospitalière.

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Responsable budgétaire et financier.
Contrôleur(euse) de gestion.