Conseiller(ère) hôtelier(e)

Code métier : 25R40

Informations générales

Définition :

Assister, former et conseiller sous l’angle hôtelier les personnels des services logistiques et évaluer la satisfaction des clients.
Contrôler et assurer le suivi de prestations externalisées.

Autres appellations :

Gouvernant(e).
Intendant(e).

Prérequis réglementaires pour exercer le metier :

Diplôme de niveau 3 (CAP, BEP).
Facilités relationnelles.

Activités

  • Conseil pédagogique auprès des personnels / utilisateurs / usagers dans son domaine
  • Contrôle de la conformité des services / prestations, dans son domaine d’activité
  • Contrôle de l’application des règles, procédures, normes et standards, dans son domaine d’activité
  • Contrôle des connaissances et des compétences des personnes formées
  • Contrôle et suivi de la qualité des prestations, dans son domaine d’activité
  • Contrôle et suivi de prestations sous-traitées (linge, nettoyage, restauration…)
  • Coordination et suivi de la prise en charge de prestations

Savoir-Faire

  • Évaluer le niveau de compétence nécessaire à des interventions techniques, relatives à son domaine de compétence
  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes
  • Promouvoir, mettre en valeur un produit ou un service
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire / en réseau
  • Utiliser des matériels, des outils de diagnostic, de travail ou/et de contrôle spécifiques à son métier
  • Utiliser les logiciels métier

Connaissances requises

Description Niveau de connaissance
Communication Connaissances générales
Gestion des flux stocks/produits Connaissances générales
Hôtellerie Connaissances opérationnelles
Logiciel dédié à l’hôtellerie/ restauration Connaissances opérationnelles
  • Connaissances générales :
    Connaissances générales propres à un champ. L’étendue des connaissances concernées est limitée à des faits et des idées principales. Connaissances des notions de base, des principaux termes. Savoirs le plus souvent fragmentaires et peu contextualisés. Durée d’acquisition courte de quelques semaines maximum.
  • Connaissances opérationnelles :
    Connaissances détaillées, pratiques et théoriques, d’un champ ou d’un domaine particulier incluant la connaissance des processus, des techniques et procédés, des matériaux, des instruments, de l’équipement, de la terminologie et de quelques idées théoriques. Ces connaissances sont contextualisées. Durée d’acquisition de quelques mois à un / deux ans.

Informations complémentaires

Relations professionnelles les plus fréquentes :

Encadrement services de soins pour un suivi et une évaluation régulière des prestations proposées.
Agents hôteliers.
Aides-soignant(e)s pour des actions de formation relatives aux règles d’hygiène alimentaire.
Bio-nettoyage et tenue des stocks.
Responsable hôtellerie restauration pour information sur la satisfaction des clients concernant les prestations, au plan qualitatif et quantitatif, propositions d’axes d’amélioration.
Diététicien(ne)s pour l’adaptation des menus en fonction de l’attente des patients.

Nature et niveau de formation pour exercer le métier :

Formation dans les métiers de l’hôtellerie.
Diplôme de niveau 3 (BEP) serveur.
Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide-soignant (CAFAS).
Diplôme de niveau 4 (BAC pro) hôtelier.

Correspondances statutaires éventuelles :

Corps des aides-soignants et des agents des services hospitaliers qualifiés.
Corps des personnels ouvriers.
(Catégories B et C).

Passerelles (à diplôme équivalent / avec formation supplémentaire) :

Maître / Maîtresse de maison.